Sergei Aschwanden

Conseil national

Geburtsdatum 22.12.1975
Beruf Directeur
Wohnort Prilly
Familie verheiratet

Politik

 

Né à Berne de mère kenyane et de père uranais, j’ai vécu 7ans à Berne avant de déménager dans la région lausannoise. Cette expérience suisse allemande me permet, aujourd’hui, de maîtriser parfaitement le suisse allemand ce qui est un élément important pour les séances à Berne. J’ai également fait une escapade de 12ans à Macolin dans l’Office Fédéral du Sport (OFSPO) et ceci m’a permis de mieux comprendre les rouages d’une institution fédérale. Je suis un "nouveau" dans le monde politique suisse mais je suis convaincu de pouvoir apporter un plus. Mon expérience de sportif de haut niveau, de directeur du centre des sports de Villars et de Président de l’office du tourisme de Villars, me permet d’avoir une vision globale est ouverte vis-à-vis des sujets tels que, l’immigration, l’économie et le sport (au sens large) pour notre pays.

 

 

Ma motivation de me lancer en politique est présente depuis longtemps mais elle est devenue concrète il y a 2ans de ceci. Mon activité professionnelle me permet de côtoyer le milieu politique au quotidien et j’ai pu constater que c’est le politique qui permet de faire changer les choses, que c’est grâce au politique que l’on peut amener une évolution positive et constructive à notre pays. Je suis quelqu’un, si je critique, qui essaie d’amener des solutions et de ce fait je mets volontiers les mains dans le « cambouis » et ne reste pas assis les bras croisés à ne rien faire. Ce sont ces expériences et ces différentes raisons qui font que j’ai décidé de me lancer dans la politique. 

 

Arbeit

Après avoir terminé ma carrière de sportif de haut niveau en 2008, j'ai repris des études à l'université de Lausanne en sport avec mineure HEC. Mon bachelor en poche en 2012, j'ai fait un master en management du sport puis une formation complémentaire à l'IDHEAP (CAS). Depuis le 1er octobre 2013 je suis directeur du centre des sports de Villars SA. Mon travail consiste à gérer le centre sportif, qui accueil plus de 300'000 visiteurs par année, mais j'ai également reçu la tâche de développer les activités, animations et évents sportifs. 

 

En plus de ce poste de directeur, je suis Président de l'office du tourisme de Villars. Ce poste me permet d'avoir une vue stratégique, touristique et opérationnelle globale de la station, respectivement de la commune d'Ollon.

 

J'ai aussi fondé une association reconnue d'utilité publique (www.trako.ch), association qui cherche à éduquer les enfants au travers du judo. Ce projet a pour but que les enfants pratiquent une fois par semaine, une leçon de judo pendant les heures scolaires. La deuxième association que j'ai fondée (www.sjcamp.ch) permet aux enfants valident et en situation d'handicap de faire des camps de judo où le but est d'apprendre à vivre ensemble et respecter son prochain. Nous organisons aussi un camp de judo destiné aux champions de demain. Ce camp réuni plus de 350 jeunes provenant de plus de 70 nations. Pour finir je suis aussi directeur technique d’un club de judo (www.mjcl.ch).

Freizeit

Fan de sport en général, je pratique régulièrement du tennis, du badminton, du squash, du football et toutes sortes d'activités hivernales (ski alpin, ski de fond, etc.)

Mais le plus grand de mes loisirs, sont mes enfants et ma femme. Il est extrêmement important pour moi de passer du temps avec ma famille et de pouvoir voir mes enfants grandir et évoluer au quotidien.

Bildergalerie

Immigration

Suite à la votation du 9 février...

La situation économique de mon pays me travaille. La votation du 9 février, me fait dire que la Suisse est en train de s'isoler. Né d'une mère kenyane et d'un père uranais, je ne peux pas concevoir que mon pays ferme totalement ses barrières. Nous devons avoir une réflexion profonde de comment notre pays doit se positionner par rapport à l'immigration. Bien entendu nous avons un problème avec cet afflux massif d'étranger, bien entendu nous devons réglementer de manière stricte mais nous devons garder une ouverture vis à vis de l'europe, si nous souhaitons continuer à avoir une économie attractive et florissante.


Abolition du taux plancher EUR/CHF

Le secteur du tourisme en danger

Mon activité professionnelle me rend sensible à l'abolition du taux plancher. Les conséquences de cette décision ont un effet sur le tourisme dans notre pays. Si nous ne trouvons pas des solutions rapidement, la Suisse risque de souffrir ces prochaines années. Aujourd'hui, si nous souhaitons rester compétitifs, nous avons besoin d'investissements et d'innovations. Cette démarche demande des fonds et actuellement il y a très peu de débouchés. Le politique doit trouver des solutions, si nous souhaitons que la Suisse reste un pays touristique attractif.


Sport

Le soutien de la Confédération est important

Mon ADN de sportif de haut niveau me rend sensible au thème du sport au sens large. Le sport santé, le sport loisirs, le sport handicap, le sport de haut niveau sont des priorités pour moi. Nous sommes un pays riche, la population a la possibilité de pouvoir profiter d'une diversité sportive large. Il faut continuer à développer ces possibilités, par un soutien de la confédération (J&S), il faut continuer à soutenir l'éducation au travers du sport et je me battrai pour que notre pays soutienne toutes démarches constructives pour le sport.


weiterlesen...
weniger

Kontakt

mail@sergei.ch

Social Media

Facebook